Vacances de Pâques

Me voici enfin en vacances, depuis début janvier que je les attendais (tout comme le soleil en fait). J’ai été servi, j’ai eu les deux. Si vous voulez, le billet d’aujourd’hui risque d’être un peu longuet parce que j’ai à nouveau eu l’envie d’écrire quelque peu sur ce qui c’est passé ces temps-ci. Ne vous inquiétez pas, rien de grave.

Tout a commencé fin décembre, j’ai eu l’occasion de fêter un chouette réveillon dont j’ai quelques photos. Je n’en mettrais point (pour les filles, peu importe la photo choisie, ce sera toujours la mauvaise et révélera tant de défauts cosmetiques dont le commun des mortels, à l’exception de la rédactrice en chef de Girls, s’enffiche).

Noël passé, ce fut la rentrée avec ses examens de deuxième année. Déjà, je n’aime pas les années impaires, surtout quand elle commence par des examens. Ces deux semaines ont bien entamé mon énergie et ma bonne humeur. C’est là qu’a commencé la lente chute. Elle a mis en miette, petit à petit, toute mon énergie. Je ne dormais pas assez, la météo a amené une grande quantité de neige et un froid de canard. Bref rien d’amusant.

Arriva les vacances de février qui m’ont permis de souffler un peu. Je suis beaucoup sorti et comme tous les week-end je n’en ai pas profité pour me reposer et faire ce que j’aurai dû faire. Du coup, l’ultime sprint jusqu’aux vacances de printemps fut difficile. Les semaines s’enchaînaient et de nombreux projets à la foire en dehors et dans les cours se sont entassés dans la pile des choses “très urgente à rendre pour demain”.

Visite d’inFolio

Petite éclaircie dans mon emploi du temps, le jeudi après-midi de congé. Il devait me permettre de me reposer et de souffler un peu avant le week-end. Que nenni, entre les après-midi révisions bières et les sorties pour me trouver un téléphone en urgence (le bain de trop… – sujet qui sera abordé dans un autre billet) ou encore les après-midi passés à créer un logo ou bosser sur le projet (ce fake). Rien de bien reposant. Cependant, après une semaine d’enfer et vraiment naze, j’ai eu l’occasion de faire un truc vraiment sympa (même si en terme d’éclaircie, c’était un peu raté parce qu’il a plu toute la journée), j’ai eu l’occasion de visiter les éditions inFolio.

J’en ai pris plein la vue, j’ai eu l’occasion de voir du très beau matériel et un peu de l’ambiance (calme) d’une entreprise. Cela me motive à boucler cette année pour reprendre l’année prochaine. Cependant, j’ai très envie d’aller travailler là-bas, mais plus trop aux cours. J’attend beaucoup du temps que je vais avoir l’opportunité de passer là-bas.